Selon l'Ukraine, plus de 75 000 soldats russes sont morts au combat depuis le début de la guerre

Le ministère de la Défense russe affirme évacuer chaque jour " plus de 5 000 civils " de la région de Kherson. Pour étayer ses propos, il a fourni des images montrant ses soldats en train d'aider selon lui, des automobilistes à traverser le fleuve Dnipro.

Moscou justifie ses opération dans le sud de l'Ukraine par la volonté d'éloigner les civils du front mais Kyiv dénonce des déplacements forcés alors que sa contre-offensive avance. Le porte-parole de l'armée ukrainienne, Oleksandr Shtupun, a déclaré samedi 5 novembre que plusieurs bateaux russes avaient été endommagés près de la localité d'Antonivka, dans la région de Kherson.

Moscou a aussi diffusé des images pour prouver la destruction de bastions et véhicules blindés adverses par ses hélicoptères.

Les chiffres du ministères ukrainien des Affaires étrangères

L'armée ukrainienne affirme que ses forces ont tué 600 soldats russes ces dernières 24 heures. Dans une publication le 5 novembre, le ministère ukrainien des Affaires étrangères a dressé un tableau des pertes russes en plus de 8 mois de guerre. Il évalue les pertes russes à plus de 75 000 soldats.

Selon ses comptes, 1 462 drones ont été abattus, 2 758 chars immobilisés ou encore, 16 navires. Les chiffres diffèrent de ceux fournis par la Russie depuis le début du conflit.