Selon L'Organisation météorologique mondiale, 5 milliards de personnes accéderont difficilement à l'eau en 2050

·1 min de lecture

Le problème de l'accès à l'eau potable dans le monde est un véritable fléau. Selon l'OMS, Parmi les 844 millions de personnes qui n’ont pas accès à l’eau potable dans le monde, 263 millions doivent se déplacer à plus de trente minutes aller-retour jusqu’au plus proche point d’eau potable. Pire encore, plus de cinq milliards de personnes pourraient avoir des difficultés à accéder à de l'eau en 2050, a mis en garde mardi l'Organisation météorologique mondiale. En 2018, elles étaient déjà 3,6 milliards a n'avoir pas eu un accès suffisant à l'eau pendant au moins un mois, explique un nouveau rapport de l'organisation onusienne. L’OMM insiste aussi sur le fait que ces 20 dernières années, le stockage de l'eau dans les terres a diminué d'un centimètre par an, en tenant compte de la surface, du sous-sol, mais aussi de l’humidité du sol, de la neige et de la glace.

Les pertes les plus importantes se produisent en Antarctique et au Groenland, mais "de nombreuses zones très peuplées situées à des latitudes plus basses connaissent des pertes significatives dans des endroits qui assurent habituellement un approvisionnement en eau", indique encore l'OMM. Ces pertes ont "des conséquences majeures pour la sécurité hydrique", souligne-t-elle, d'autant que "l'eau douce utilisable et disponible ne représente que 0,5 % de l'eau présente sur Terre".

En même temps, les aléas liés à l'eau ont augmenté ces deux dernières décennies : depuis 2000, le nombre de catastrophes liées aux inondations a augmenté (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Retard, erreur de destination, forfait... Le calvaire de l’équipe de Tarbes en Coupe de France
Covid-19 : les conditions de voyage s'assouplissent pour les DOM-TOM
Brexit : la France brandit l’arme de l’énergie face au Royaume-Uni sur la pêche
L'allègement du pass sanitaire au programme du Conseil de défense
Pas-de-Calais : trois médecins vont être salariés par le département

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles