L'Ukraine dit que les discussions sont toujours en cours avec la France sur l'envoi d'instructeurs

Kiev a précisé lundi soir que l'envoi en Ukraine d'instructeurs militaires français était "toujours en discussion" avec Paris. Un peu plus tôt, le commandant en chef de l'armée ukrainienne a affirmé que la France allait en envoyer "prochainement" afin de former les troupes de ce pays ravagé par la guerre avec la Russie.

Kiev a précisé dans la soirée du lundi 27 mai que l'envoi en Ukraine d'instructeurs militaires français était "toujours en discussion" avec Paris, après que le commandant en chef de l'armée ukrainienne a affirmé que la France allait en envoyer "prochainement" afin de former les troupes de ce pays ravagé par la guerre avec la Russie.

"Depuis février 2024, l'Ukraine a exprimé son intérêt pour la perspective de recevoir des instructeurs étrangers en Ukraine", a indiqué un communiqué du ministère de la Défense. "Pour l'instant, nous sommes toujours en discussions avec la France et d'autres pays sur cette question."

Le commandant en chef de l'armée ukrainienne avait annoncé un peu plus tôt lundi que de premiers instructeurs militaires français arriveront "prochainement" en Ukraine pour former les soldats ukrainiens, qui reculent face aux offensives russes, notamment dans la région de Kharkiv.

Contacté par l'AFP, le ministère français des Armées s'est borné à dire que le dossier était à l'étude, sans confirmer l'envoi d'instructeurs.

L'Ukraine réclame notamment des systèmes anti-missiles et anti-aériens Patriot américains, arguant n'avoir à l'heure actuelle qu'un quart des moyens dont elle a besoin.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Emmanuel Macron évoque à nouveau l'envoi de troupes occidentales en Ukraine
La France estime à 150 000 le nombre de soldats russes tués dans la guerre en Ukraine
Ukraine : le bilan continue de grimper au lendemain de la frappe russe sur un hypermarché de Kharkiv