Selon la FAO et le PAM, la famine menace certains pays d'Afrique

Par Le Point Afrique
·1 min de lecture
La situation est critique pour un certain nombre de pays africains du fait d'un contexte climatique défavorable mais aussi de conflits locaux, entre autres éléments.
La situation est critique pour un certain nombre de pays africains du fait d'un contexte climatique défavorable mais aussi de conflits locaux, entre autres éléments.

Pour sentir le besoin de donner l'alerte, la FAO et le PAM pointent, dans un rapport publié à la fin de la première semaine de novembre, une conjonction de facteurs qui font « basculer les populations plus profondément dans la phase d'urgence de l'insécurité alimentaire ». Il s'agit des conflits, du déclin économique, de la situation climatique extrême et de la pandémie du Covid-19 qui a fortement impacté les structures économiques et sociales. Ledit rapport souligne que « la carte du monde montre que les taux d'insécurité alimentaire aiguë atteignent de nouveaux sommets à l'échelle mondiale ». Une conclusion qui lui permet de pointer seize pays à travers la planète en plus des quatre pays africains que les agences de l'ONU considèrent comme fortement menacés par l'augmentation des niveaux de faim aiguë.

Lire aussi Covid-19 : crise alimentaire, l'autre menace qui plane sur l'Afrique

Les pays africains concernés

Sur le continent, les quatre régions ou pays qui risquent de sombrer dans une situation de famine sont le Burkina Faso, situé dans la région du Sahel en Afrique de l'Ouest, le nord-est du Nigeria et le Soudan du Sud. Selon les organismes onusiens, « une partie des personnes vivant dans ces foyers font face à une situation de faim critique ». En cause : l'escalade des conflits et les difficultés accrues concernant l'accès de l'aide humanitaire. C'est ainsi que, sur le continent, l'Éthiopie, la Somalie, le Cameroun, la Centrafrique, le Mali, le Niger, la [...] Lire la suite