Selon Donald Trump, Joe Biden aurait dû imposer le port du masque aux États-Unis

·2 min de lecture

Interrogé sur ABC News, Donald Trump a critiqué Joe Biden pour n'avoir pas mis en place une obligation nationale du port du masque. Même s'il est l'actuel président américain.

Donald Trump est habitué à rejeter la faute sur ses prédécesseurs. Désormais, il rejette la faut sur son possible successeur. Mardi, lors d'une émission sur ABC News au cours de laquelle il a répondu à des électeurs, le président américain a critiqué Joe Biden pour n'avoir pas mis en place une obligation nationale du port du masque -et ce alors que le démocrate n'est plus au pouvoir depuis 2016 et n'a pas de mandat électoral grâce auquel il aurait pu proposer un texte de loi. Interrogé par une ingénieure à la retraite sur l'absence d'obligation nationale et sur son non-port du masque, Donald Trump a répondu : «Ils ont dit à la convention démocrate qu'ils allaient mettre en place une obligation nationale, mais ils ne l'ont jamais fait. Ils se sont renseignés et ils ne l'ont pas fait. Une bonne question serait de demander à Joe Biden. Il a dit qu'ils allaient mettre en place une obligation nationale», a-t-il déclaré, avant que le journaliste George Stephanopoulos ne rappelle que Joe Biden avait appelé les gouverneurs à agir, car cela relevait de leur autorité. «Il ne l'a pas fait. Il ne l'a jamais fait. Au fait, il y a beaucoup de gens qui ne veulent pas porter de masque. Beaucoup de gens qui pensent que les masques ne sont pas bons», a-t-il martelé.

À lire :Trump mise sur l'immunité collective et prétend que le virus va "s'en aller"

Joe Biden a rapidement répondu à la sortie présidentielle : «Pour rappel : je ne suis pas actuellement président. Mais si vous participez maintenant, nous pouvons changer ça en novembre», a-t-il tweeté, avec un lien vers un appel aux dons.


Lire la suite sur Paris Match