Selon Cédric O, le bannissement de Trump de Twitter "pose des questions" de régulation

·2 min de lecture

La suspension permanente du compte Twitter du président américain Donald Trump est justifiable mais "pose des questions fondamentales" sur la "régulation du débat public", a estimé samedi le secrétaire d'Etat au numérique Cédric O.

La suspension permanente du compte Twitter du président américain Donald Trump est justifiable mais "pose des questions fondamentales" sur la "régulation du débat public", a estimé samedi le secrétaire d'Etat au numérique Cédric O, alors que la décision suscite de nombreuses réactions dans la classe politique française. "La fermeture du compte de Donald Trump par Twitter, si elle peut se justifier par une forme de prophylaxie d’urgence, n'en pose pas moins des questions fondamentales", affirme M. O dans un tweet. "La régulation du débat public par les principaux réseaux sociaux au regard de leurs seuls CGU (conditions générales d'utilisation), alors qu'ils sont devenus de véritables espaces publics et rassemblent des milliards de citoyens, cela semble pour le moins un peu court d'un point de vue démocratique", poursuit le ministre. Pour Cédric O, "au-delà de la haine en ligne, nous avons besoin d'inventer une nouvelle forme de supervision démocratique".

"Cela ne peut servir de prétexte pour que les GAFA s'arrogent le pouvoir de contrôler le débat public"

La décision de Twitter, prise au nom d'un "risque de nouvelles incitations à la violence" de la part du président américain sortant, après l'attaque de centaines de ses partisans contre le Congrès à Washington, suscite de nombreuses réactions dans la classe politique française. Jean-Luc Mélenchon, chef de file de la France insoumise, a estimé que "le(...)


Lire la suite sur Paris Match