"Selfie" : le film qui rit de l’enfer numérique

Selfie, de Thomas Bidegain

Pleurez, vous êtes filmés… Dans Selfie, un film à sketches qui s’impose comme l’une des bonnes surprises du début d’année, plusieurs cinéastes s’amusent à mettre en scène la déraison numérique contemporaine. Un vaste sujet. Dans Vlog, Thomas Bidegain zoome sur Stéphanie et Fred, les parents d’un gamin souffrant d’une grave maladie qui, rendus dingues par les réseaux sociaux, filment avec complaisance leurs visites dans les hostos histoire d’être "likés" sur Facebook. Devenu star de la toile, le couple en viendrait-il à espérer secrètement que son marmot ne guérisse pas ? Bonne et terrible question… Dans Le troll, Marc Fitoussi examine le cas de Bettina, une prof de français qui abandonne les alexandrins pour les "joies" de la twittosphère en correspondant avec un youtubeur débile : Toon, devenu une star suite à ses pitreries virales sur le net.

Égotisme

Dans Recommandé pour vous, Cyril Gelblat s’intéresse à Romain, un trentenaire accro au consumérisme sur le net et persuadé que l’algorithme qui lui recommande tel ou tel produit en sait plus que lui-même sur ses désirs. Il subira les conséquences mi-cocasses mi-horrifiques de son addiction. On en passe et des pires… Le numérique ne nous veut-il que du bien ? Autour de ce thème actuel en diable, les auteurs de Selfie troussent une comédie insolente et pas sotte qui renseigne avec acuité sur notre accablante réalité ultra connectée. A voir pour rire et… pour réfléchir.

Lire la suite