Seize ans après Katrina, la Louisiane se prépare à affronter un nouvel ouragan majeur

·2 min de lecture

Seize ans après Katrina, l’ouragan Ida se dirige vers les côtes américaines et devrait toucher la Louisiane ce dimanche en fin de journée. D'après les services météo américains, il est passé en catégorie 4 (sur 5) quelques heures avant de toucher terre, dans la région de la Nouvelle-Orléans. Les autorités ont donc demandé aux habitants de redoubler de vigilance.

Dans le centre de la Nouvelle-Orléans, les magasins se sont barricadés, tandis que de longues files de voitures s'étirent à la sortie des grandes agglomérations. Ce samedi en fin de journée, le gouverneur de Louisiane, John Bel Edwards, a prévenu : « Au moment d'aller au lit ce samedi soir, vous devez être là où vous avez l'intention d'affronter la tempête. Et vous devez être aussi préparé que possible. Ce sera l'un des ouragans les plus puissants à frapper la Louisiane depuis au moins les années 1850. »

Des vents équivalents à ceux d'une tempête tropicale, soit entre 60 et 120 km/h, souffleront dès samedi soir sur les côtes de Louisiane, a prévenu le National Weather Service (NWS). Et les rafales pourraient atteindre les 200 km/h dimanche, Ida risquant d'ici là d'être devenu un « ouragan majeur » et « extrêmement dangereux ». Sans oublier les risques de crues et d’inondations.

Les autorités rassurantes

Le souvenir de l'ouragan Katrina, qui avait touché terre le 29 août 2005, il y a exactement 16 ans, est encore douloureux en Louisiane, où plus de 1 800 personnes avaient perdu la vie et où les intempéries avaient causé des dizaines de milliards de dollars de dégâts. Pour autant, les autorités locales se montrent rassurantes. « Nous ne sommes pas le même État qu’il y a 16 ans », assure le gouverneur John Bel Edwards.

Même son de cloche du côté de la Nouvelle-Orléans, partiellement détruite après le passage de Katrina en 2005. Des millions de dollars ont été investis dans de nouvelles infrastructures, indique notre correspondant à New York, Alexis Guilleux. Des digues et des pompes ont été installées pour protéger la ville, bâtie sous le niveau de mer. Tout en affichant sa grande confiance dans ce système de défense, la mairie reconnaît néanmoins que des inondations sont inévitables si des pluies intenses tombent sur la région en quelques heures.

À écouter aussi : Louisiane : dix ans après Katrina

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles