Les seins à l'air au Royal Ascot, l'ex du prince Andrew brise le dress code royal, shocking !

Lors de ce troisième jour de la Royal Ascot 2022, place au Ladies Day, Journée des femmes. Au sein de l'hippodrome d'Ascot dans le Berkshire, Lady Victoria Hervey a pris le risque d'enfreindre le dress code dans tenue incendiaire. Vêtue d'une robe blanche, alors que le thème de l'évènement était floral, elle a dévoilé sa plastique dans une chemise transparente, qu'elle a arborée sans soutien-gorge. Aristocrate ex du prince Andrew et it-girl, elle n'est pas la seule à avoir contourné les règles vestimentaires de cette journée puisque de nombreuses femmes ont été aperçues avec des looks pas vraiment dans le thème, mais pour le moins extravagants pour certaines.

À 45 ans, Lady Victoria a dévoilé que le temps n'a pas d'emprise sur elle. Dans ce chemisier, dévoilant sa poitrine, la Britannique a probablement fait sensation à cet évènement hippique si convoité. Pourtant, les règles de cette journée sont bien claires, les robes et les hauts avec des sections transparentes ne sont clairement pas autorisés. Rien n'arrête Lady Victoria. D'autres en revanche étaient parfaitement dans les cordes, ce jeudi 16 juin 2022. En effet des membres de la famille royale ont brillé d'élégance pour ce Royal Ascot, représentant ainsi dignement la reine Elizabeth II, qui n'a pas encore pu y participer.

Zara Tindall et Sophie de Wessex très élégantes

La fille de Sa Majesté, la princesse Anne, 71 ans, était bien...

Lire la suite


À lire aussi

Shanna Kress à l'hôpital après son IVG : elle partage une émouvante photo, son compagnon brise le silence
Da Vinci Code "de la foutaise" : Tom Hanks pas tendre sur son film avec Audrey Tautou
Beatrice d'York chic en look estival : ce détail mode dans sa tenue pour le Royal Ascot 2022

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles