Seine-Saint-Denis : un restaurant clandestin accueillait des avocats et des chefs d’entreprise

·1 min de lecture

Mises sur écoute et filatures : les policiers enquêtaient depuis plusieurs semaines, ils ont enfin pu procéder à une descente. Vendredi 9 avril, la direction régionale de la police judiciaire de la préfecture de police de Paris (DRPJ) a interpellé des clients et les propriétaires d’un restaurant clandestin à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), rapporte BFM Paris.

Une dizaine de clients étaient attablés, sans masque ni distanciation physique, à l’heure du déjeuner. Selon nos confrères, parmi ces clients, qui ont été verbalisés à hauteur de 135 euros, se trouvaient des cadres et des chefs d’entreprise, mais également quatre avocats du barreau de Paris.

>> A lire aussi - Deux restaurants de Saint-Étienne surpris en pleine infraction aux règles sanitaires

Outre l’amende, ces clients pourraient être convoqués par les enquêteurs dans le cadre de l’enquête sur l’ouverture de ce restaurant malgré les restrictions sanitaires. D’après les informations de BFM Paris, le restaurant paraissait fermé de l’extérieur ; aussi les clients devaient-ils accéder à la salle par l’entrée d’une résidence privée et leur accès se faisait par une porte arrière.

Quant aux gérants du restaurant et leurs employés, ils ont été placés en garde à vue après leur interpellation. Ce régime a ensuite été levé, a indiqué le parquet de Bobigny, mais l’enquête préliminaire se poursuit. En plus de son ouverture clandestine, l’établissement était dans le viseur de l’URSSAF et de la brigade financière.

La chasse aux restaurants (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Var : il veut escroquer des députés mais leur fournit... son RIB
A Nantes, l’espoir d’un vaccin efficace contre tous les variants
Procès Carlos Ghosn : des juges français vont se rendre Liban
Le régulateur européen examine des cas de thrombose avec le vaccin Janssen
Arnaqué sur Leboncoin, un acheteur traverse la France pour se venger