La Seine-Saint-Denis prend à son tour un arrêté interdisant l'usage de pesticides

franceinfo avec AFP

Plusieurs villes de France et plusieurs départements l'ont déjà imité dans cette démarche.

Au tour de la Seine-Saint-Denis de prendre un arrêté interdisant l'usage de pesticides sur son territoire. "Bien qu'essentiellement urbain, le département souhaite par cet arrêté prendre toute sa part dans la lutte pour la préservation de l'environnement et la protection de la santé des populations de son territoire", écrit Stéphane Troussel dans un communiqué publié mercredi 18 septembre. "Il est de notre devoir, lorsque l'État tarde à prendre des mesures courageuses en faveur de la santé des populations, que les territoires jouent un rôle d'alerte et se mobilisent pour faire réellement bouger les choses, au profit de l’intérêt général", se félicite le président socialiste du conseil départemental.

L'arrêté a pour but "d'inciter les entreprises privées à abandonner l'usage de pesticides", poursuit le département, qui rappelle ne plus utiliser depuis près de dix ans, "bien avant les obligations réglementaires", de produits phytosanitaires pour l'entretien des 1 800 hectares de parcs départementaux et d'espaces extérieurs.

"C'est symbolique"

L'arrêté est avant tout "symbolique", précise le département à l'AFP, conscient qu'il pourrait être retoqué par la justice administrative. "Même si c'est symbolique, cela met la pression pour que la loi change".

La commune de Langouët (Ille-et-Vilaine) a été la première à prendre, le 18 mai, un arrêté interdisant l'utilisation (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi