Seine-Saint-Denis : un policier passé à tabac lors d'une interpellation de dealers

·1 min de lecture
Alors que le signal est lancé pour intercepter l'un des dealers qui prend la fuite, le fonctionnaire à moto se retrouve isolé dans la cité. (Getty Images/iStockphoto)

Le policier en intervention à Bagnolet s'est retrouvé isolé et a été violemment agressé par plusieurs individus.

Un policier âgé de 32 ans a porté plainte, mardi 27 avril, au commissariat des Lilas (Seine-Saint-Denis). Membre du groupe de soutien opérationnel de Paris, le policier aurait été passé à tabac par un individu lors d'une opération à Bagnolet, rapporte LCI

Lundi 26 avril, dans le cadre d'opération contre des dealers, il se rend avec ses collègues à la cité de la Capsulerie. Une partie de l'équipe est à pied, une autre est à moto. 

Passage à tabac

Les policiers s'apprêtent à intercepter l'un des dealers mais ce dernier prend la fuite. Ils se lancent alors à sa poursuite. 

Un fonctionnaire à moto se retrouve alors isolé dans la cité. Un homme avec une capuche s'approche de lui et crie "Fumez-le, c’est un schmitt, tuez-le !", relate le site d'information qui a pu consulter le procès-verbal du fonctionnaire. 

"Un vrai trou noir"

D'après son récit, le policier tente de partir mais des individus l'en empêchent. Ils lui jettent des pierres, lui donnent des coups de pied et le font tomber. Il se remet debout et essaie de nouveau de partir mais d'autres personnes lui assènent des coups de pied. Le policier parle d'un "vrai trou noir."

L'épisode se termine grâce à l'aide de ses collègues. Le policier souffre de plaies au visage, de douleurs et d'importantes migraines. D'après LCI, deux personnes sont en garde à vue ce mercredi pour violences en réunion sur personne dépositaire de l'autorité publique.

Ce contenu peut également vous intéresser :