Seine-Saint-Denis: l'interpellation d'une femme voilée dégénère après un refus d'obtempérer

Accusée sur les réseaux sociaux à l'aide d'une vidéo virale d'avoir interpellé une conductrice parce qu'elle portait le voile, la police a livré sa version des faits ce samedi. Elle évoque une infraction au code de la route comme point de départ.


C'est une vidéo virale qui a trouvé un écho dans un contexte particulièrement sensible. Depuis vendredi soir, l'interpellation d'une femme vêtue d'une burqa, voile couvrant intégralement le corps avec une ouverture au niveau des yeux, filmée et diffusée sur les réseaux sociaux, créé la polémique après avoir été vue plus de 400.000 fois.

Sur les images, où il n'est pas possible de distinguer la personne en question, on entend une femme hurler tandis qu'un témoin crie aux policiers de la "lâcher". Une séquence présentée sur les réseaux sociaux comme une agression de policiers envers une femme de confession musulmane, suscitant la colère de nombreux internautes. Une version officiellement démentie par la préfecture de police sur twitter.

L'institution assure que la conductrice avait "refusé le contrôle et insulté les policiers" tout en "faisant l'apologie du terrorisme". Elle a ensuite "incité les passants à l'émeute". Une interpellation qui s'est terminé, ajoute la préfecture de police, par la mort d'un "molosse agressif neutralisé par un tir".

De multiples outrages

La scène filmée s'est déroulée ce vendredi soir à l'Île-Saint-Denis, une commune de Seine-Saint-Denis, précise de son côté une source policière à BFMTV, qui évoque une (...)

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :