Seine-Saint-Denis : des jeunes ont tenté de voler une urne électorale

·1 min de lecture
Pris en chasse pendant quelques minutes, les jeunes auraient alors brisé l’urne en la jetant, répandant au sol les 107 bulletins qu’elle contenait (photo d'illustration).
Pris en chasse pendant quelques minutes, les jeunes auraient alors brisé l’urne en la jetant, répandant au sol les 107 bulletins qu’elle contenait (photo d'illustration).

La fin d'après-midi a été agitée dans le bureau de vote situé dans une salle de l'école maternelle Jean-Renoir à Noisy-le-Sec, en Seine-Saint-Denis, dimanche. Selon Le Parisien et Actu.fr, un groupe de jeunes a tenté de voler une des deux urnes électorales en marge du second tour des élections régionales et départementales. « Ce sont sans doute des adolescents, mineurs ou tout juste majeurs, qui traînent dans la cité et qui animent un spot de stupéfiants situé un peu plus loin », glisse au Parisien Jean-Paul Garnier, le directeur de cabinet du maire Olivier Sarrabeyrouse (PCF).

Après s'être plaint de ne pas avoir été prévenu de la tenue de ces élections, puis avoir critiqué le maire de la ville et Emmanuel Macron, le petit groupe a pris la fuite en s'emparant d'une urne, malgré l'intervention du président du bureau de vote. Pris en chasse pendant quelques minutes, les jeunes auraient alors brisé l'urne en la jetant, répandant au sol les 107 bulletins qu'elle contenait. Tous ont été récupérés : le nombre de bulletins correspondait à la liste d'émargement et aucune irrégularité n'a été à signaler.

À LIRE AUSSIQuand l'abstention dessine deux France

Plusieurs incidents répertoriés

« C'est un événement inhabituel et choquant », a renchéri Jean-Paul Garnier auprès d'Actu.fr alors que les opérations de vote ont été stoppées 45 minutes dans ce bureau de Noisy-le-Sec en raison de cet acte. D'autres incidents ont été répertoriés en marge des élections dimanche, relate 2 [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles