Seine-Saint-Denis: Important incendie d'entrepôt à Stains

·2 min de lecture

Un incendie d'entrepôt, qui a ravagé 17.000 m2, était en cours vendredi à Stains, au nord de Paris/

Un incendie d'entrepôt, qui a ravagé 17.000 m2, était en cours vendredi à Stains, au nord de Paris, sans toutefois faire de victime, a appris l'AFP auprès de la préfecture de la Seine-Saint-Denis. "Le feu est circonscrit" mais "17.000 m2 ont été détruits", a indiqué la préfecture, présente sur place. Entre "100 et 120 pompiers de Paris" sont mobilisés, ainsi qu'une "vingtaine" de pompiers du Val d'Oise, a précisé la brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP)

Il n'y a "pas de victime", a souligné la préfecture, ajoutant qu'un périmètre de sécurité est mis en place car le feu est "maitrisé mais pas éteint", a précisé la BSPP.

Des vêtements et des matériaux ont brûlé

"Pour l'instant, les fumées ne perturbent pas le trafic aérien, ni ferroviaire", à l'intérieur ce sont "les vêtements, les matériaux, tout ce qui est encore entreposé" qui brûle, a précisé à l'AFP la brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP). "La structure est fragilisée et une partie s'est effondrée", a précisé la BSPP qui a utilisé le Robot Rex, déjà employé lors de l'incendie de la cathédrale de Notre-Dame .

Equipé d'une lance incendie, ce robot a permis de progresser dans l'enceinte "sans engager les moyens humains".

L'opération a également nécessité l'intervention de l'unité RSMU (recherche et sauvetage en milieu urbain) équipée de "scies, de tronçonneuses" qui ont permis "d'ouvrir certaines alvéoles de l’entrepôt qui étaient fermées par des rideaux métalliques" afin de "s'assurer que le feu ne se soit pas déclaré dans d'autres alvéoles".

L'origine du sinistre, qui s'est déclaré vers 3H00, est inconnue à ce(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles