Seine-Saint-Denis : un corps retrouvé dans un carton, une femme écrouée

B.R.
·2 min de lecture
(Photo d'illustration) Une voiture de police. - LOIC VENANCE

La femme avait placé le cadavre dans un grand carton d'emballage de télévision, en profitant de son déménagement.

Une femme de 46 ans a été mise en examen et placée en détention provisoire, accusée d'avoir tué un homme dont le corps avait été retrouvé dans un carton, a appris l'AFP mardi auprès du parquet de Bobigny.

Une défaillance respiratoire

Âgé de 36 ans, l'homme s'était rendu à l'appartement de la mise en cause au Pré-Saint-Gervais (Seine-Saint-Denis) pour lui extorquer de l'argent, a indiqué une source policière, confirmant une information du Parisien.

"Il aurait forcé la porte et la femme se serait défendue avec une bombe lacrymogène", poursuit cette source.

"Si le décès de la victime est la conséquence d'une défaillance respiratoire, d'après l'autopsie, les circonstances et la date exactes de sa mort ne sont pas encore connues", indique le parquet de Bobigny.

La femme a reconnu les faits

Selon une source proche de l'enquête, la femme avait placé le cadavre, de petit gabarit, dans un grand carton d'emballage de télévision, en profitant de son déménagement. Puis des déménageurs avaient déposé le carton au domicile de sa mère à la Mée-sur-Seine (Seine-et-Marne).

C'est le frère de la mise en cause qui a découvert le corps de l'homme en voulant "déplacer le carton de la cour pour éviter d'abîmer la télévision avec la pluie. Il a vu des cheveux dépasser de la boîte", poursuit cette source.

La femme, qui a reconnu les faits, a été déférée samedi devant le juge d'instruction, et mise en examen pour meurtre. Le parquet de Bobigny a précisé qu'elle avait déposé plainte en 2020 contre la victime pour abus de faiblesse et vol aggravé.

L'enquête qui a été confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis se poursuivait mardi pour déterminer d'éventuels complices.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :