Seine-Saint-Denis : après le contrôle d'un VTC, la police découvre une escroquerie à plusieurs millions d'euros

Un simple contrôle de la police des taxis et des VTC a permis de démanteler une vaste escroquerie de plusieurs millions d'euros.

Après un an et demi d’enquête, les Boers, la police des taxis et des VTC, sont parvenus à démanteler une vaste escroquerie. Selon les informations d'Actu Seine-Saint-Denis, la fraude à l’Urssaf est estimée à trois millions d’euros dans ce dossier. Les policiers ont également saisi près de 100.000 euros en liquide, 116.000 euros d’or et 300.000 euros en cryptomonnaies. Tout commence à partir d’un simple contrôle réalisé par la police des taxis, en février 2021, à l’aéroport Paris Charles-de-Gaulle.

Les agents demandent à un chauffeur VTC de présenter ses papiers. Or, ils découvrent alors que la société dont il se dit salarié est dirigée par un "gérant de paille" et que le chauffeur n’est pas déclaré, relatent nos confrères. En poursuivant leurs investigations, les policiers apprennent ensuite que le gérant de la société de VTC ne dirige pas une, mais dix sociétés. Six à son nom et quatre sous celui d’un gérant fictif. Sans surprise, aucune déclaration préalable à l’embauche des chauffeurs et aucune déclaration fiscale n’ont été faites par l’entrepreneur.

Les policiers repèrent également que des virements importants sont effectués vers les comptes de proches du gérant. La famille "participe activement au travail dissimulé" qui constitue la fraude à l’Urssaf. Au cours de leur enquête, les policiers constatent des comptes français desquels sont transférées d’importantes sommes d’argent vers des comptes à l’étranger ou des plateformes de cryptomonnaies. Résultat de cette "enquête méticuleuse" (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

"La fonction de déontologue du gouvernement naîtra en situation de tempête"
Covid-19 : des aménagements déjà actés sur le projet de loi de sécurité sanitaire
L'Autorité de la concurrence a contrôlé un nombre record de concentrations en 2021
Le port du masque à nouveau obligatoire dans les transports à Nice
Dans ce salon de thé, vous pourrez boire dans des bols à 25.000 euros

VIDÉO - Michel Drucker victime d'une arnaque : une sacrée somme volée, son majordome porte plainte !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles