Seine-et-Marne: une sextape diffusée sur Twitter provoque une vague de haine homophobe

1 / 2

Seine-et-Marne: une sextape diffusée sur Twitter provoque une vague de haine homophobe

Ce mardi, la ville de Noisiel, en Seine-et-Marne, apparaît dans des dizaines de milliers de messages sur Twitter. Avec ce hashtag #Noisiel, les internautes commentent une vidéo publiée sur le réseau social dans laquelle on voit un homme originaire de la commune ayant un rapport sexuel avec un autre homme.

Au total plus de 68.000 messages avaient été postés vers 19 heures, selon nos informations. Parmi eux, de très nombreux commentaires homophobes. 

Contacté par BFM Paris, Guillaume Mélanie, co-président de l'association Urgence Homophobie, explique que l'un des protagonistes a été largement reconnu par les habitants de Noisiel. Face à la vague de haine dont il est victime, il aurait quitté le pays pour se réfugier chez de la famille à l'étranger. 

Plusieurs messages de soutien

Dans la soirée, de nombreux membres d'associations et de personnalités politiques ont apporté leur soutien aux deux hommes. Dont le candidat aux municipales à Paris, Cédric Villani.

"Immense sentiment de dégoût en découvrant la déferlante de tweets homophobes. Le jeune homme qui en est victime doit avoir tout notre soutien. Combattons l’homophobie partout, dans chaque ville, dans chaque quartier, dans chaque cité et sur Internet."

"#Noisiel: ce déferlement de haine homophobe sur Twitter démontre une fois de plus comme la viralité et le sentiment d'irresponsabilité sur les réseaux sociaux sont mortifères. Ça ne peut plus durer"! D'où qu'elle vienne,...Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi