Seine-et-Marne : quatre interpellations dans une affaire de vol de voiture en bande organisée

·1 min de lecture

Mardi 16 novembre, quatre personnes ont été arrêtées dans le cadre d'un trafic de voitures voilées. Les malfrats avaient monté un réseau de vol de voitures Toyota. Au total, 48 véhicules ont été volés, pour un préjudice qui avoisine les 1,2 millions d’euros. Les policiers de la Sureté départementale de Seine-et-Marne, et les gendarmes de la Brigade de recherche de Meaux, cosaisis de l’affaire, ont pu remonter la filière.

>> LIRE AUSSI - Perpétuité et 25 ans de sûreté pour David Ramault : "C'est le minimum qu'on espérait"

Des voitures envoyées en Afrique

L’enquête à démarré en février 2021 par la découverte d’un conteneur près de Meaux, avec à l‘intérieur deux voitures Toyota volées. Le mode opératoire était toujours le même : les escrocs ciblaient des voitures en Ile-de-France, fracturaient les portes et les démarraient avec du matériel informatique. Elles étaient ensuite envoyées par conteneurs depuis le port du Havre jusqu’en Afrique, principalement en Mauritanie. Les enquêteurs ont identifié une quinzaine de conteneurs.

Les quatre personnes interpellées ont entre 19 et 21 ans et sont originaires de Pierrefitte-sur-Seine. Certains étaient connus pour des faits identiques, l’un était détenu pour ce type d’infraction. Ils ont été déférés vendredi, et doivent être jugés en décembre. Deux d’entre eux ont été placés sous mandat de dépôt dans l’attente de leur procès, deux autres placés sous contrôle judiciaire. Une dizaine de voitures volées ont pu être restituées à leurs ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles