Seine-et-Marne : à Savigny-le-Temple, un arrêté interdit les pesticides à moins de 150 mètres des habitations

franceinfo, Benjamin Illy

Dans la lignée de la commune de Langouët (Ille-et-Vilaine), des dizaines de maires partout en France prennent des arrêtés anti-pesticides ces dernières semaines. Alors que le gouvernement vient de lancer une consultation de trois semaines pour fixer, dans la loi, une distance minimale entre les champs traités aux pesticides et les habitations, la ville de Savigny-le-Temple, petite ville de Seine-et-Marne de 30 000 habitants, n'a pas attendu les conclusions de cette consultation. La maire a signé un arrêté lundi 9 septembre.

L'article 1 est on ne peut plus clair : "L’utilisation de produits phytopharmaceutiques, dont le glyphosate, est interdit sur l’ensemble de la commune à une distance inférieure à 150 mètres des habitations, des bâtiments à usage professionnel, des établissements scolaires, périscolaires et de petite enfance". Le gouvernement, lui, a proposé de fixer cette distance minimale à 5 mètres pour les cultures dites basses (céréales par exemple) et à 10 mètres pour les cultures hautes, telles que les vignes ou l'arboriculture.

"Dire, c’est bien, mais agir c’est tellement mieux"

Les zones situées à moins de 150 mètres des ruisseaux et des puits sont aussi interdits aux pesticides par l'arrêté municipal. La voie de chemin de fer du RER D est également concernée, car la SNCF utilise encore du glyphosate pour désherber. Une interdiction totale, c'est (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi