Seine-Maritime : des maires formés par des négociateurs du GIGN contre les agressions

Un rodéo sauvage a été interrompu en février dernier par un maire d'une commune de l'Eure. Violenté par trois jeunes après son intervention, il a enregistré son agression. Pour apprendre à réagir face à ce type de violences, des négociateurs régionaux du GIGN sont venus leur enseigner les bases. Une trentaine d'élus locaux s'entrainent ainsi à répondre aux incivilités du quotidien. Le négociateur joue le rôle de l'administré en colère. "Gérer pacifiquement des crises" Après la mise en situation vient le moment du bilan. "Moi j'étais un peu stressée, et j'ai essayé de me rappeler des étapes", explique une élue. "Ils ont besoin d'outils pour gérer pacifiquement ces crises là avant que justement, cela devienne brutal et physique, pour éviter notre intervention", analyse un négociateur. Au total, près de 80 élus locaux ont suivi cette formation.