Seine-Maritime : il se fait cambrioler trois fois en moins de quinze jours

Après avoir volé une importante quantité de matériel high tech la première fois, les malfaiteurs sont revenus à la charge à deux reprises (Photo : Getty Images) (Getty Images)

Le propriétaire en question a porté plainte après chaque intrusion, mais est resté une cible de choix pour les malfaiteurs.

Le sort semble s'acharner sur lui. Un habitant de la commune d'Arques-la-Bataille, près de Dieppe (Seine-Maritime), subit depuis quelques semaines une inquiétante loi des séries. Cet homme âgé de 40 ans a ainsi été cambriolé à trois reprises en l'espace de quatorze jours, entre le 9 et le 22 décembre.

Installée dans cette paisible commune de 2600 habitants depuis trois ans, la victime n'avait jamais eu le moindre problème jusqu'ici. "Je n’étais pas très présent dans ma maison ces derniers temps et les voleurs s’en sont donnés à cœur joie", explique le quadragénaire, cité par Les Informations Dieppoises.

Ils repassent prendre ce qu'ils n'avaient pu emporter la première fois

"Le premier cambriolage a eu lieu le 9 décembre, poursuit le propriétaire. Les voleurs sont entrés dans la maison par une porte vitrée pour dérober la plupart du matériel électronique, appareils photos et objectifs, téléphones, chaine hi-fi, les enceintes et casques Bluetooth, ainsi que du matériel de musique très spécifique : platines, carte son, casques, sampleurs, guitare, etc."

Malgré une plainte déposée dans la foulée et l'intervention d'une entreprise pour "sécuriser les lieux", les cambrioleurs vont revenir à la charge quelques jours plus tard. "Ils ont volé lors de cette deuxième fois ce qu’ils ne pouvaient sans doute pas prendre la première : une grande TV, des disques durs, des multiprises, des lampes, des parfums, du maquillage, des vêtements et même des chips et des bonbons", énumère la victime. Au cours de leur passage, les malfaiteurs auront également mis le feu à un canapé, manquant d'incendier la maison entière !

"Déstabilisant et écœurant"

De plus en plus inquiet après ce deuxième cambriolage, le propriétaire des lieux a vu ses craintes confirmées avec une troisième intrusion à son domicile le 22 décembre. "Ils ont tenté de voler ma voiture, heureusement en panne, et ont essayé de rentrer à nouveau dans la maison mais sans succès ce coup-ci, précise le quadragénaire, toujours cité par le média local. Un évènement terriblement déstabilisant et écœurant… La première fois déjà c’est traumatisant. La deuxième on devient fou, la troisième, cela fait peur."

S'il vit désormais dans l'angoisse que sa maison soit à nouveau visitée, le Dieppois d'origine sait aussi que l'enquête confiée à la gendarmerie locale suit son cours. Lors de leur deuxième passage, les malfrats avaient d'ailleurs laissé certains indices qui pourrait permettre aux forces de l'ordre de remonter jusqu'à eux. Les Informations Dieppoises affirme ainsi qu'à cette occasion, les voleurs "se sont blessés en tentant d’entrer" et que des traces de sang et des empreintes ont été "retrouvées sur place".

VIDÉO - Des voleurs s'enfuient avec cinq voitures de luxe valant plus de 800 000 €