Seine-Maritime : des femmes de cantine piquaient la nourriture des enfants

·1 min de lecture

C'est une terrible histoire qu'ont relatée nos confrères de Paris-Normandie, mardi 5 octobre, et qui secoue la commune de Goderville (Seine-Maritime). Le maire de la commune, Frédéric Carlière, a découvert avec stupéfaction que les enfants de l'école de la commune ne mangeaient pas à leur faim. La raison ? Trois employées de la cantine leur subtilisaient une partie de leur repas. Elles ont été interpellées en septembre dernier.

Les dames de cantine ne servaient que de toutes petites portions aux enfants, un demi-burger ou un demi-cordon-bleu, et certains ne se voyaient même pas proposer de plat principal. On leur indiquait alors qu'il ne restait plus assez à manger. Après avoir enquêté lui-même, à la suite de signalements de plusieurs parents, le maire de Goderville a contacté la gendarmerie.

>> A lire aussi - Sa mère ne payait pas la cantine, un enfant raccompagné à sa maison par la police

Ainsi, le 13 septembre dernier, les militaires ont pris la main dans le sac deux d'entre elles avec des sacs remplis de cordons-bleus. Ce jour-là, au déjeuner, les enfants n'en avaient reçu que la moitié d'un. Contacté par RTL, le maire de la commune de 2.800 habitants a fait part de son indignation. "C'est totalement inqualifiable", a-t-il réagi avant de raconter le stratagème mis en place par les deux femmes. "Un exemple, au lieu d'avoir un hamburger entier, c'était un demi-hamburger. Lorsque vous commandiez des cordons-bleus, elles les émiettaient pour faire un saladier plus gros et de l'autre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un professeur de droit dépose 18.000 requêtes contre le pass sanitaire, la CEDH les juge irrecevables
Economie, environnement, emploi... la grand entourloupe des éoliennes
Le sénateur Alain Richard emploie le mot "pays" pour Taïwan, la Chine risque de se mettre en colère !
Amazon dans le viseur de l'Assemblée nationale, qui adopte un prix plancher sur les livraisons de livres
Dès 2022, seuls les passagers vaccinés pourront embarquer dans les avions de cette compagnie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles