Seine-Maritime : un couple de médecins suspecté d'avoir euthanasié plusieurs patients

franceinfo

Un couple de médecins originaire d'Angerville-la-Martel (Seine-Maritime) a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire le 13 novembre pour avoir administré un puissant sédatif à plusieurs patients, rapporte France Bleu Normandie vendredi 29 novembre. L'un des deux suspects explique qu'il n'avait pas l'intention d'euthanasier les malades. Pour les besoins de l'enquête, sept corps ont été exhumés.

L'enquête débute en décembre 2017. Elle implique un médecin généraliste ainsi que sa femme, anesthésiste dans une clinique de l'agglomération rouennaise. A cette époque, le parquet du Havre se penche sur la mort de l'une des patientes du généraliste, une femme âgée de 93 ans. Le médecin lui a en effet délivré des ampoules de Midazolam, un puissant sédatif qu'il aurait présenté comme un décontractant ou un somnifère léger. La patiente décède peu de temps après.

Aucune plainte du côté des familles

L'enquête s'intéresse alors à sept patients décédés entre 2015 et 2019. Leurs corps sont exhumés. Du Midazolam est retrouvé dans l'organisme de cinq d'entre eux. Le 12 novembre, le couple de médecins est interpellé. Le généraliste admet avoir prescrit du Midazolam à ses patients. Mais il ajoute (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi