"A Sein, notre système, c’est la débrouille"

·2 min de lecture

Ce 14 juillet, le chef de poste Joseph Neysius pourrait devenir le premier sapeur-pompier de l’île de Sein à défiler sur les Champs-Elysées. Interview.

Dans le 14e Bataillon de pompiers qui défilera mercredi sur les Champs-Elysées, Joseph Neysius dit «Jos» est le sapeur de Sein, «l’île du bout du monde». Un caillou du Finistère battu par les vents, en forme de serpent, situé à 7 kilomètres à l’ouest de la pointe du Raz, un minuscule point sur les cartes marines, à fleur de flots.

A 59 ans, ce natif de Douarnenez où il a officié trente ans comme sapeur-pompier, vit depuis 2017 sur cette île sans voiture de 130 habitants à l’histoire si particulière. En juin 1940, la quasi-totalité des hommes de Sein, soit 128 intrépides âgés de 14 à 54 ans avaient pris la mer pour rejoindre Londres et De Gaulle. Vingt ne sont jamais revenus. Au titre de la Seconde Guerre mondiale, l’île est la commune française la plus décorée. Sur la route qui mène au grand phare, la croix de Lorraine en granit porte cette inscription : «Le soldat qui ne se reconnaît pas vaincu a toujours raison.» Le Sénan est fier et taiseux, rugueux et entier.

C’est avec toutes ces images en tête que Jos, chef de poste sur Sein et, au civil, agent communal à la mairie de l’île, a fait le voyage pour Paris. Pendant deux mois, ce pompier volontaire s’est entraîné avec les 84 autres sapeurs sélectionnés, 63 hommes et 21 femmes. La veille seulement, ils sauront qui, parmi eux, figure dans la liste des 77 retenus. Et si c’est le cas, Jos sera alors le premier sapeur-pompier de Sein défiler sur les Champs-Elysées le 14 juillet 2021. Il a déjà participé à un entraînement sur la célèbre avenue vendredi dernier, à 5 heures du matin.

A lire :L'épopée de l'île de Sein

Cette année, quatre régions marcheront sous le commandement du Contrôleur Général Bautheac : les Pays de la Loire, le Centre Val-de-Loire, la Normandie, puis(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles