Le seigneur des anneaux : les deux tours (TFX) Comment Viggo Mortensen s'est investi corps et âme pour devenir Aragorn

·1 min de lecture

Impossible d’imaginer un autre acteur dans l’armure du bel Aragorn. Ce guerrier laconique doit tout à son interprète, à sa barbe christique, sa fossette à la Kirk Douglas et son sex-appeal de rock star. Bref, une véritable machine à séduire. Pourtant, le bien nommé Viggo (son prénom signifie « guerrier », en danois) n’était pas chaud pour ferrailler contre des armées d’Orques baveux, en Nouvelle-Zélande, à des milliers de kilomètres de sa maison en Californie. D’autant plus qu’il devait remplacer, au pied levé, Stuart Townsend, un quasi inconnu de 26 ans, qui n’avait pas convaincu Peter Jackson. C’est le fils de Viggo, Henry, fan de la saga de Tolkien, qui l’a décidé à dire oui. "Peter voulait un vieux chien, comme moi", s’amusait celui qui incarnera Sigmund Freud dans A Dangerous Method (2011), et l’extraordinaire Tony Lip, le chauffeur hâbleur d’un pianiste de jazz, dans Green Book : Sur les routes du Sud (2018).

À lire également

Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours (France 3) Viggo Mortensen entre plaies et bosses

Investi corps et âme

Adepte de la méthode Actors Studio, il s’est fondu dans son personnage tel un sucre dans le café. "Il emmenait son costum... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi