Section de recherches : mauvaise nouvelle pour Fabienne Carat, Xavier Deluc et Franck Sémonin

·1 min de lecture

La crise sanitaire a visiblement donné des envies de renouveaux aux chaînes de télé. Depuis plusieurs mois, les téléspectateurs assistent à la disparition de nombreux programmes. Cyril Féraud a dû dire au revoir à son jeu Personne n’y avait pensé !, France 2 a brisé le cœur de nombreux fans en annonçant que Les Z’amours ne reviendraient pas après 26 ans diffusés sur les écrans. Mais il n’y a pas que les émissions légères qui sont concernées par des décisions brutales. La chaîne TF1 a elle aussi décidé de faire le ménage côté série. Le 14 février dernier, Philippe Bas, qui jouait l’un des rôles principaux dans Profilage au côté de Shy’m, confirmait l’arrêt définitif du programme sur Twitter, un passage qui restera pour lui « une très belle aventure qui [lui] a apporté plus que ce qu’[il] aurait imaginé ». Même réaction du côté de la chanteuse de Victoire : « Merci aux fidèles de la série et aux autres pour tous les messages que j’ai reçus concernant Elisa. J’ai pris un énorme plaisir à l’incarner, complexe, mystérieuse, drôle intuitive et amoureuse… C’est inspirant ».

Ce retournement de situation inattendue a mis en danger d’autres fictions. Parmi elles, Section de recherches, portée par Franck Sémonin, Xavier Deluc, équipe récemment complétée par Fabienne Carat, débarquée de Plus belle la vie. Alors même que la création d’une nouvelle saison posait question, la réponse vient d’être donnée.

Le média Satellifax a annoncé que la saison 14 de Section de recherches serait la dernière. (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Mort du prince Philip : un expert décode les hommages de Harry et William et en livre les clefs
Vaccination des plus de 55 ans : TF1 commet une grosse bourde dans son JT de 20h
Mort du prince Philip : qui est le premier membre de la famille royale à avoir vu Harry ?
Jennifer Aniston bientôt maman ? Cette bonne nouvelle annoncée sur le tournage de l'épisode ultime de Friends
Affaire des restaurants clandestins : ces surprenants messages de soutien que reçoit Pierre-Jean Chalençon