Secteur du bâtiment : Emmanuel Macron rassure les professionnels

France 3

Prochainement, le crédit dimpôt sur les portes et les fenêtres va disparaître. Réduit de 30 à 15% en septembre 2017, le crédit d’impôt sera complètement supprimé en mars 2018. Conséquence pour les entreprises, une sévère baisse d’activité est à craindre. "J’avoue que nos clients et nous-mêmes, nous ne comprenons pas. Cet arrêt est très soudain", regrette Raynal Allègue, PDG qui s’attend à perdre 10% de son chiffre d’affaire.

Les artisans menacés ?

Un coup dur également pour les propriétaires qui pourraient être moins nombreux à entreprendre des travaux. Et 6 000 à 9 000 emplois des artisans seraient menacés. Ce vendredi,

Emmanuel Macron a toutefois tenu à éteindre l’incendie en annonçant le maintien d’autres dispositifs qui devaient initialement disparaître : le prêt à taux zéro dans les zones rurales ou encore le crédit impôt sur les chaudières au fioul. Un soulagement pour la Fédération française du bâtiment.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Mélenchon quitte une mission parlementaire sur la Nouvelle-Calédonie en s'attaquant à Valls
Hausse de la CSG : les retraités, ces oubliés
Micro européen. Catalogne : l'Espagne est au bord de l'abîme
Tout euro, tout éco. Parler avec la Pologne
Le rendez-vous du médiateur. Passions autour du référendum catalan

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages