Secteur aérien : le groupe Air France-KLM renoue avec les bénéfices

ANP/AFP/File

Le secteur aérien se porte bien, grâce au retour de la demande estivale. C'est le cas pour le transporteur britannique IAG, maison mère de British Airways, mais aussi de la compagnie espagnole Iberia, ou encore d'Air France-KLM. Le groupe franco-néerlandais renoue avec les bénéfices en raison de la hausse des voyages de loisir. Les recettes retrouvent leurs niveaux d'avant la pandémie.

Air France-KLM tire profit de la période estivale, avec plus de huit milliards d'euros de chiffre d'affaires réalisé, soit un bond de plus de 77%.

Résultat très solide qui permet de dégager un bénéfice net de 460 millions d'euros. Et une bonne nouvelle pour le groupe, qui veut réduire son endettement.

Air France-KLM pourra ainsi rembourser par anticipation le mois prochain un milliard d'euros de prêts garantis par l'État français, sur trois milliards et demi encore dus.

Sauvé de la faillite par les États français et néerlandais, et après deux recapitalisations, le groupe est sorti plus rentable de la crise du Covid-19.

Un plan de réduction des coûts a été toutefois nécessaire avec des coupes dans les effectifs. Et la hausse des prix des carburants a forcé la compagnie aérienne à augmenter ses tarifs.

Un seul bémol : si les liaisons avec l'Amérique du Nord ont tourné à plein régime, l'activité stagne du côté de l'Asie, à cause de la fermeture persistante de la Chine.

►À relire : Les pistes d'Air France-KLM pour réduire ses émissions de CO2

Lire la suite sur RFI

VIDÉO - 5 choses à savoir sur Air France