Les secrets de Mayerling (partie 1)

·1 min de lecture

En 1959, en raison de nouvelles rumeurs sur la tragédie de Mayerling, les pompes funèbres procèdent à l’exhumation du corps de Marie Vetsera. La thèse du tragique suicide des amoureux s'effrite... Dans ce nouvel épisode du podcast d’Europe 1 Studio "Au cœur de l’Histoire", Jean des Cars raconte l'énigme Mayerling.

Nous sommes en 1946. L’Autriche vaincue est occupée par les Alliés. Dans la zone sous commandement soviétique se trouve le hameau de Mayerling, tristement célèbre depuis le 30 janvier 1889 : à l’aube glacée, dans un pavillon de chasse, on avait trouvé le corps sans vie de l’archiduc héritier d’Autriche-Hongrie, Rodolphe et de sa jeune maîtresse, la comtesse Marie Vetsera. Un scandale que la Cour n’avait pu étouffer, d’autant moins que Rodolphe était marié à la princesse Stéphanie de Belgique, et ils avaient une petite fille, Herzi ! 

La tragédie avait discrédité l’image de la double monarchie. Cinquante sept ans plus tard et après deux guerres mondiales, le général soviétique permet à quelques-uns de ses soldats, ivres de la vodka de la victoire, de profaner la tombe de Mary Vetsera au cimetière de Heiligenkreuz. Il ose leur expliquer que la déliquescence de la vieille Europe a commencé ici ! Les soldats détruisent une partie de la tombe, espérant y trouver des bijoux. Arrêtés, sanctionnés, les coupables, assistés de fossoyeurs, doivent tout remettre en place. Officiellement, cette profanation n’a pas eu lieu. Entre forces d’occupation, l’affaire était gênante. Don...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles