Secrets d’histoire (France 3) Qui était vraiment la souveraine rebelle Aliénor d’Aquitaine ?

·1 min de lecture

Une fille bien née

Née vers 1122 dans le Sud-Ouest de la France (le lieu et la date de naissance demeurent inconnus), Aliénor est l’aînée de trois enfants. Son père, Guillaume X, duc d’Aquitaine et comte de Poitiers, est à la tête de l’un des plus grands domaines de l’époque. Ses possessions s’étendent du Poitou au Limousin, et vont de l’Aquitaine jusqu’au pied des Pyrénées. La jeune fille a reçu une éducation brillante. C’est également une sportive émérite, elle monte à cheval et pratique la chasse au faucon. À la mort de son père, en 1137, l’adolescente, âgée de 15 ans, devient duchesse d’Aquitaine, ce qui fait d’elle l’un des plus beaux partis d’Europe.

À lire également

Secrets d'Histoire (France 3) Polygame, analphabète.... le vrai visage de Charlemagne

Muse des poètes

Le célèbre moine troubadour occitan Bernard de Ventadour dit d’Aliénor qu’elle est « gracieuse, l’incarnation du charme », tandis que le chroniqueur anglais Matthew Paris, de l’ordre des Bénédictins, loue son « admirable beauté », laquelle est chantée, outre-Rhin, dans l’un des poèmes épiques des Carmina Burana. Curieusement, hormis une représentation sur un vitrail de l’église de Poitiers et le visage de son gisant à l’abbaye de Fontevraud (Maine-et-Loire), on ne con... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi