: Les secrets de beauté d'une passionnée

Propulsée sur le devant de la scène depuis son rôle dans Intouchables et plus récemment dans la série Engrenages sur Canal+, l’actrice est à la ville une fan de cosmétiques. Parfums, soins, make-up… elle nous dit tout.

Les fans de la série Engrenages la connaissaient déjà mais c’est le carton d’Intouchables qui a vraiment révélé cette rousse flamboyante et sexy. A trente-cinq ans, cette grande actrice de théâtre enchaîne désormais les films (trois l’été dernier qui sortiront en 2013) et sera à l’affiche, le 5 décembre, de Mais qui a re-tué Pamela Rose ? aux côtés de Kad et Olivier. Heureuse de cette accélération de tempo, bien dans ses baskets, Audrey Fleurot a deux autres passions dans la vie : le tango qu’elle danse depuis dix ans et la cosmétique. La preuve ? Elle pourrait en parler pendant des heures ! Rencontre.
D’où vient cette addiction?
De l’enfance ! toute petite déjà, je piquais les masques peel-off de ma mère et j’adorais ça. C’était à la fois ludique et sensuel. Je suis très sensible aux textures et cela ne m’a jamais quitté. D’ailleurs, Sephora et les parapharmacies sont ma passion ! (rires). J’adore le make-up même si je n’utilise pas le quart de la moitié de ce que j’ai. Je suis très girly, je dois avoir au moins cinquante blush. Je trouve magique de pouvoir se transformer, devenir totalement quelqu’un d’autre simplement avec un rouge à lèvres ou un peu de fard…
Donc, vous devez aimer faire des séances photo ?
Oui, c’est agréable et cela ne me gêne pas de ne pas me reconnaître. J’aime les rôles qui sont très loin de moi et l’étape maquillage m’aide justement à mieux rentrer dans mon personnage. Je profite de ce moment pour partager quelques astuces beauté avec ma maquilleuse et même parfois lui donner des conseils ! (rires)
Quelles sont vos marques de prédilection ?
J’ai une passion pour Guerlain : les packagings sont sublimes, les fards et les rouges sont raffinés, on ne peut pas se tromper ! J’admire aussi la créativité de François Nars même si (...)

Lire la suite sur gala.fr

: Les secrets de beauté d'une passionnée
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.