Plus de secret ! Emmanuel et Brigitte Macron sont bien au fort de Brégançon pour les fêtes

·1 min de lecture

Les rumeurs et les doutes ont finalement été confirmés. Réuni avec son épouse, prête à braver les interdits par amour, après une période d'isolement de sept jours faisant suite à un test positif au coronavirus, Emmanuel Macron a préféré s'éloigner de l'Élysée pour ses fêtes de fin d'année. Ce vendredi 25 décembre, nos confrères de France Info et de France Bleu Provence ont révélé que Brigitte Macron et le président de la République ont opté pour des vacances loin des tumultes de la capitale, se réfugiant ainsi au fort de Brégançon, leur destination fétiche depuis 2018, tant elle leur promet une grande tranquillité. Les tourtereaux ont plié bagage dans la foulée de leurs retrouvailles, dans l'après-midi de ce jeudi 24 décembre, se rendant dans le département du Var en avion depuis l'aéroport de Hyères, avant d'être acheminés jusqu'à la commune de Bormes-les-Mimosas en voiture. Le séjour sera de courte durée : les tourtereaux quitteront la demeure présidentielle jeudi 31 décembre 2020.

Un maigre temps de répit pour Emmanuel Macron ? Car, en regagnant le 55 rue du Faubourg Saint-Honoré suite à sa septaine au pavillon de La Lanterne, dans les Yvelines, le président de la République s'était promis un Noël studieux, en dépit de ses retrouvailles attendues avec Brigitte Macron. Inséparables malgré la crise sanitaire, le couple présidentiel avait été séparé, l'homme politique diagnostiqué positif au coronavirus et la Première dame, encore une fois, nommée cas contact. Un chamboulement (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO - Charlène de Monaco radieuse entourée de Stéphanie de Monaco et Albert II
Édouard Philippe loin de la tourmente : les « emmerdes » de Jean Castex ? Il « compatit aisément »
Jean Castex : pas de Nouvel An avec sa femme et ses filles, c'est acté
PHOTO - Filip Nikolic (2Be3) : les vacances de rêve de sa fille Sasha à St Barth
Elizabeth II parodiée sur une danse Tik Tok, les téléspectateurs outrés