Secret de la confession: le président de la Conférence des évêques convoqué par Darmanin

·1 min de lecture
Mgr Éric de Moulins-Beaufort - Image d'illustration  - FRANCOIS NASCIMBENI / AFP
Mgr Éric de Moulins-Beaufort - Image d'illustration - FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Sa sortie a fait scandale. Mercredi, un jour seulement après la présentation du rapport Sauvé mettant en lumière les abus sexuels dans l'Église depuis les années 1950, Mgr de Moulins-Beaufort, président de la Conférence des évêques de France, a été interrogé à ce sujet sur Franceinfo.

"Le secret de la confession s'impose à nous et en cela, il est plus fort que les lois de la République", a-il alors avancé.

Ce jeudi, l'exécutif a réagi, et l'homme de foi sera convoqué en début de semaine prochaine par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin afin de clarifier ses propos,a appris BFMTV à la mi-journée.

"Le ministre recevra en début de semaine prochaine Mgr de Moulins-Beaufort pour lui demander de s'expliquer sur ses propos", précise une source proche du ministre.

Une invitation à laquelle a répondu le président des évêques de France ce jeudi. Dans un communiqué, l'archevêque de Reims indique avoir accepté "l'invitation" du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin et qu'il le rencontrera mardi à 14 heures.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles