« Le Secret de la Cité perdue » : Sandra Bullock, morne jungle

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
« Le Secret de la Cité perdue », d'Adam et Aaron Nee.
« Le Secret de la Cité perdue », d'Adam et Aaron Nee.

On y allait pourtant avec les meilleures intentions du monde. La bande-annonce envoyait, sinon du rêve, du moins quelque espoir d'honnête évasion : Sandra Bullock en autrice de romans d'aventures au rabais ; Daniel Radcliffe en milliardaire kidnappeur convaincu de retrouver grâce à elle un trésor antique sur une île volcanique ; Channing Tatum en mannequin stupide à la rescousse de son idole ; Brad Pitt dans le (tout) petit rôle d'un mercenaire musculeux appelé en renfort…

On ne s'attendait, certes, pas à une révolution, ni même à ce que cette escapade tropicale talonne en qualité le classique À la poursuite du diamant vert, modèle reluqué par les scénaristes davantage encore que les Indiana Jones. Mais la perspective d'un spectacle sans prétention nous séduisait pourtant de sa lueur fragile, comme le scintillement d'une luciole au fin fond de la jungle des navets hollywoodiens.

À la poursuite de la mouche baladeuse

Eh bien NON, raté, nouvelle déception ! Une fois encore, l'essentiel était concentré dans la bande-annonce. Au-delà, c'est le quasi désert. Pochade plus molle qu'un pouf en fin de parcours, Le Secret de la Cité perdue confirme que s'il est une recette désormais introuvable à Hollywood, c'est bien celle d'un divertissement, certes, léger, mais assurant tout de même le minimum syndical. Lors de notre projection de presse, une grosse mouche baladeuse à travers l'écran, tantôt sur le nez de Sandra Bullock, les fesses de Channing Tatum ou le ciel bleu [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles