Un secret (Chérie 25) Patrick Bruel : "La lecture du scénario m’a dévasté"

·1 min de lecture

Enfant chétif et solitaire, François s’est inventé un frère plus beau, plus fort et plein de panache. Introverti jusqu’à l’effacement, il exhume à l’adolescence un secret de famille datant de l’Occupation. Cette révélation, dont il ne dira rien, change sa vie à jamais...

À lire également

VIDEO - La chanson de l’année (TF1) : les téléspectateurs se moquent de Patrick Bruel et sa reprise de ”Shallow”

Patrick Bruel s’est beaucoup identité à Maxime, le héros du roman de Philippe Grimbert : "Maxime refuse d’accepter l’idée qu’être juif, c’est souffrir et mourir. Et il ne veut pas courber l’échine face aux nazis. Il est impossible pour lui de porter l’étoile jaune. Je l’admire vraiment", explique-t-il. Tourner ce drame d’un juif confronté aux lois de Vichy, dans ce film signé Claude Miller, fut une vraie épreuve : "Je sortais de certaines scènes terriblement ému. Et la seule lecture du scénario m’a dévasté. Heureusement que la jolie histoire d’amour avec Tania, une magnifique blonde, illumine toute cette histoire." C’est Cécile de France qui incarne Tania. Et, entre les deux comédiens, cette belle complicité est visible à l’écran.

Un secret, une œuvre aussi sensible q... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi