Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale : "Les musulmans doivent respecter les lois" françaises

·1 min de lecture

Avec le recteur de la mosquée et de l’université al-Azhar du Caire, Mohammad Abdelkarim Alissa, est l’un des deux porte-voix mondialement reconnus du l’islam sunnite. À 55 ans, l’homme a été remarqué depuis de nombreuses années pour ses propos visant à lutter contre le concept du choc des civilisations. Il est l’une des rares personnalités du monde islamique à s’être rendue à Auschwitz et à faire vivre le dialogue des religions. Pour lui, le musulman français doit se soumettre aux lois de la République ou partir.  

Il y a un peu plus d’un mois, le professeur d’histoire-géographie Samuel Paty était assassiné pour avoir montré à ses élèves des caricatures du prophète Mahomet parues dans le magazine satirique Charlie Hebdo. Quelle est votre position à ce sujet?  
L'assassinat du professeur d'histoire et de géographie Samuel Paty est un horrible crime terroriste, et en aucun cas un musulman digne de ce nom ne pourrait commettre un tel acte. Cet extrémiste qui a commis ce meurtre ne représente en rien l'Islam, il est plutôt le porteur d’une idéologie terroriste qui l'a incité à commettre ce crime. En plus d’avoir commis l’irréparable en ôtant la vie à ce pauvre professeur, ce terroriste a porté préjudice à l’image de l’Islam. Nous avons l’ultime conviction que la valeur des prophètes est beaucoup trop importante pour pouvoir être atteinte par de simples dessins aussi irrespectueux soient-ils.   

"

Les séparatistes se sont en premier isolés des sociétés musulmanes avant de s’isoler...


Lire la suite sur LeJDD