La secrétaire d'Etat Sarah El Haïry : "Le lundi de Pentecôte doit nous rappeler le caractère essentiel de la solidarité"

·1 min de lecture

La tribune : "Notre pays doit faire face aux conséquences d'une crise qui a dépassé le seul domaine sanitaire. Une crise inédite dont la portée sociale, économique, psychologique aussi, est réelle. Une crise qui a été brutale pour les populations qui comptaient déjà parmi les plus vulnérables. Cette journée, créée en 2004, à la suite de la canicule, pour financer les actions en faveur des personnes âgées et handicapées, doit nous rappeler combien la notion de solidarité nous est chère. Et si proclamer la fraternité est important, la rendre concrète, pour tous, l'est plus encore.

"

Cette journée doit nous rappeler notre volonté collective de faire en sorte que l'âge ou le handicap ne constituent en rien un frein à l'inclusion sociale

"

Cette journée offerte est l'occasion de nous rappeler le caractère essentiel de la solidarité pour le maintien du pacte social. Faire société, c'est s'assurer que chacun trouve sa place. Cette journée doit nous rappeler notre volonté collective de faire en sorte que l'âge ou le handicap ne constituent en rien un frein à l'inclusion sociale. Soutenir les personnes fragilisées par la vie est notre devoir, notre capacité à nous engager pour elles fait la force de notre nation.

Cette responsabilité collective s'impose à tous. Et notamment aux jeunes qui sont à l'âge de la pleine possession des moyens physiques, où l'envie d'aller croquer la vie est le plus forte. L'élan vital de la jeunesse pourrait être un élan individualiste, mais quand certains af...


Lire la suite sur LeJDD