Une secrétaire d’État visée par deux plaintes pour viol

Abaca

Nouvelle affaire d’ordre sexuel dans la Macronie. Chrysoula Zacharopoulou, qui est arrivée au gouvernement lors du dernier remaniement, a été visée par deux plaintes pour viol. Nos confrères de Marianne, qui ont révélé l’information, ont expliqué que la secrétaire d’État chargée du Développement, de la Francophonie et des Partenariats internationaux, était soupçonnée d’avoir commis ces faits dans le cadre de sa profession de gynécologue.

À lire également

Emmanuel Macron confronté à une lycéenne : “Vous mettez à la tête de l’état des hommes accusés de viol” (VIDEO)

Deux plaintes auraient été déposées. La première remonte au 25 mai dernier. Une enquête a été ouverte à la suite de cette démarche, pour "déterminer si les faits sont susceptibles de tomber sous le coup d'une qualification pénale". La brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) a été chargée des investigations. Quelques semaines plus tard, le jeudi 16 juin, une seconde plainte a été déposée. Les faits dénoncés remontent à 2016 et auraient été commis, toujours "dans un cadre médical", à l’encontre d’une femme majeure.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles