«En quelques secondes, j'ai de la lumière» : à Saint-Brieuc, on teste l'éclairage public sur demande

La facture d'électricité grimpe pour les villes et les villages français . Et elle devrait flamber l'année prochaine . Alors, toutes les économies d'énergie sont bonnes à prendre. Passage au LED de l'éclairage public, diminution de ce dernier... les solutions existent pour soulager les communes. A Saint-Brieuc en Bretagne, la commune a décidé d'être encore plus radicale. Dès 22 heures, au lieu de minuit, la ville coupe l'éclairage public dans 14 de ces rues. Mais pas question de laisser les habitants dans le noir, grâce à l'application, "j'allume ma rue".

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-8 en podcast et en replay ici 

Une quinzaine de communes ont adopté ou teste le dispositif, dont Saint-Brieuc. La ville bretonne de 45.000 habitants est la plus grande ville de France à avoir ce système. "J'appuie sur 'j'allume ma rue' et là, quelques secondes après, j'ai de la lumière", explique Monique, une habitante de la ville.

La lumière en un clic

Sur son téléphone portable, un plan du quartier s'affiche et un point rouge apparaît. "C'est là ou nous sommes", précise-t-elle au micro d'Europe 1. Depuis un mois, les Briochins sont devenus maîtres de l'éclairage public. En un clic, ils peuvent ainsi allumer eux-mêmes les lampadaires. Loïc, un riverain, s'en félicite : "C'était extrêmement désagréable de rentrer chez soi sans rien voir. Donc là c'est une bonne solution. Et en plus, ça consomme beaucoup moins d'énergie".

Faire des économies, c'est l'une des raisons avancées par...


Lire la suite sur Europe1