Second tour de l'élection présidentielle : vous pourriez être réquisitionnés si votre bureau de vote manque d'assesseurs

Jade Toussay
Vous pourriez être réquisitionnés pour le second tour de l'élection présidentielle, si votre bureau de vote manque d'assesseurs

PRESIDENTIELLE 2017 - A quatre jours du second tour de l'élection présidentielle, les bureaux de vote font face à une pénurie. Une pénurie d'assesseurs, garants du bon déroulement du scrutin. Mais pour palier ce manque, le code électoral a une solution: transformer l'électeur lambda en assesseur. Oui, vous. Et il ne s'agit pas vraiment d'une proposition.

Pour garantir la validité d'un scrutin, "chaque bureau de vote doit être composé d'un président, d'au moins deux assesseurs et d'un secrétaire choisi par eux parmi les électeurs de la commune" stipule le code électoral. Un manquement à l'une de ses règles peut faire annuler les votes, comme cela s'est produit dans certaines communes de Martinique et de Guadeloupe au premier tour.

Le texte de loi précise également que "chaque candidat, binôme de candidats ou chaque liste en présence a le droit de désigner un assesseur et un seul pris parmi les électeurs du département". Les assesseurs peuvent également être des conseillers municipaux désignés par le maire (sans possibilité de refuser)... et des électeurs de la commune.

"Le jour du scrutin, si, pour une cause quelconque, le nombre des assesseurs se trouve être inférieur à deux, les assesseurs manquants sont pris parmi les électeurs présents sachant lire et écrire le français, selon l'ordre de priorité suivant : l'électeur le plus âgé, puis l'électeur le plus jeune", précise l'article R44 du code électoral. Une proposition que vous ne pouvez pas refuser (sauf cas exceptionnel) et qui n'est pas rémunérée.

En Marche! et le Front National à la recherche d'assesseurs

Traditionnellement, des électeurs le plus souvent issus des partis politiques des candidats, se portent volontaires pour le rôle. Il suffit, pour devenir assesseur, d'avoir la nationalité française, d'être majeur, électeur de sa commune et de savoir lire et écrire, afin de pouvoir faire émarger les électeurs et tamponner les cartes électorales.

Au premier tour, la présence de onze candidats, dont

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages