Le second tour de l'élection présidentielle reporté en Ossétie du Sud

·1 min de lecture

Le second tour de l’élection a été annulé et reporté en Ossétie du Sud, minuscule république sécessionniste de Géorgie. Il devrait finalement se tenir le 28 avril. Mais samedi 23 avril, ce second tour a été curieusement annulé, vraisemblablement pour des raisons liées aux résultats du 1er tour, qui n’ont pas plu à Moscou. Cette petite république du Caucase, de moins de 50 000 habitants, a fait sécession de la Géorgie au lendemain de la chute de l’URSS et a été reconnue par la Russie au terme de la guerre russo-géorgienne de 2008.

Avec notre correspondant à Tbilissi, Régis Genté

Décidément, il est difficile pour l’Ossétie du Sud d’organiser ce second tour. D’abord fixé le 24 avril, il a été repoussé au 28 avril par la commission électorale de la république de facto indépendante. Et puis, ce samedi, la Cour suprême a satisfait à la demande de trois citoyens de la république, vivant en Russie, d’invalider la décision de la Commission électorale.

Motif : pas de scrutin un jour ouvrable. Argument dérisoire. La raison réside vraisemblablement dans le mauvais score au 1er tour du favori du Kremlin, le président sortant Anatoly Bibilov, arrivé second avec 35% des voix, contre 38% à Alan Gagloev.

Dans l’entre-deux-tours, Bibilov a été reçu ostensiblement par Dmitri Kozak, proche collaborateur de Vladimir Poutine. Les deux hommes auraient parlé programmes socio-économiques et gestion du budget de la république, sur fond de soupçons de corruption du président sortant.

Tout cela embrasse le Kremlin, alors que M. Bibilov a récemment proposé d’organiser un référendum pour que l’Ossétie du Sud intègre la Fédération de Russie, à l’instar des républiques prétendument séparatistes d’Ukraine.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles