Second tour des élections régionales: ce que disent les sondages

·1 min de lecture
Ce que disent les derniers sondages avant le second tour des régionales (photo de Thierry Mariani et Renaud Muselier, en duel en Paca) (Photo: CHRISTOPHE SIMON via AFP)
Ce que disent les derniers sondages avant le second tour des régionales (photo de Thierry Mariani et Renaud Muselier, en duel en Paca) (Photo: CHRISTOPHE SIMON via AFP)

POLITIQUE - Sursaut ou nouveau flop démocratique? Victoire historique pour le Rassemblement national? Droite et gauche ragaillardies à un an de l’élection suprême? La République en marche au fond du seau? Les Français sont appelés à choisir leur président de région dimanche 27 juin, un scrutin qui ne manque pas d’enjeux locaux et nationaux.

Marqué par un taux d’abstention record, le premier tour a donné des résultats inattendus: l’extrême droite est sortie en tête uniquement en Provence-Alpes-Côte d’Azur quand elle espérait une pole position dans six régions différentes. C’est ici, dans le sud, face à Renaud Muselier, que la formation de Marine Le Pen, emmenée par l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy, Thierry Mariani, peut toujours espérer l’emporter.

Dans le reste du pays, la prime aux présidents sortants, particulièrement puissante dans un contexte de faible participation devrait une nouvelle fois tourner à plein régime, selon les rares enquêtes d’opinion menées pendant cet entre-deux-tours.

Suite et fin de la prime aux sortants

En Île-de-France, par exemple, Valérie Pécresse ne semble pas être menacée par l’union de la gauche scellée, au cours de la semaine, derrière Julien Bayou. Selon un sondage Opinionway publié jeudi par Cnews, la patronne sortante (ex-LR, désormais Libres!) l’emporterait dimanche avec 43% des voix, douze points devant la liste estampillée EELV, soutenue par le PS et la France insoumise. Largement critiqué par la droite, la majorité et une partie des socialistes, l’attelage glanerait 31% des suffrages, quand, séparés, Julien Bayou, Audrey Pulvar et Clémentine Autain...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles