Second tour des élections régionales: Les 5 points chauds

·1 min de lecture
Les cinq points chauds du second tour des régionales (Photo: @LeHuffPost)
Les cinq points chauds du second tour des régionales (Photo: @LeHuffPost)

POLITIQUE - Dernier arrêt avant le terminus présidentiel. Les Français sont appelés aux urnes dimanche 27 juin pour choisir leurs futurs présidents de région. L’ultime scrutin avant l’élection suprême du printemps 2022.

Sur les treize actuellement en poste, tous candidats à leur succession, nombreux sont ceux à aborder ce second tour en tant que favoris. La prime aux sortants, dans un contexte d’abstention record, a joué un rôle fondamental le 20 juin dernier, permettant à chacun d’entre eux -sauf Renaud Muselier en Provence-Alpes-Côte d’Azur- de se hisser en tête du premier tour. D’autres, en revanche, vont devoir encore batailler sous la pression d’une gauche souvent réunie, ou d’une extrême droite moins puissante que prévu, pour garder leur fauteuil, comme vous pouvez le voir dans notre carte en tête de l’article.

C’est le cas dans les Pays de la Loire, où Christelle Morançais pourrait voir les écolos s’imposer d’un cheveu, en Bretagne, région dans laquelle les héritiers du ministre Le Drian se déchirent, ou en Paca, là où le Rassemblement national espère encore enregistrer une victoire capitale à un an de la présidentielle.

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, duel serré pour une victoire RN?

C’est le principal duel de la journée, la région qui sera, à n’en pas douter, la plus scrutée. Et pour cause, le Rassemblement national pourrait signer là une victoire historique. Son candidat, Thierry Mariani est arrivé en tête au premier tour avec 36,4% des suffrages, 4,5 points devant le LR Renaud Muselier, seul président sortant à ne pas avoir dominé les urnes le 20 juin dernier.

Jean-Laurent F&eacut...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles