Sean Penn se confie sur ses appréhensions à l'idée de tourner avec sa fille Dylan Penn : "Je ne savais pas à quoi m’attendre"

·1 min de lecture

Sean Penn est un grand habitué du Festival de Cannes, où il a présenté une douzaine de films à travers le temps, qu'il en soit réalisateur comme The Pledge en 2001 ou interprète comme Mystic River en 2003. De retour à Cannes, six longues années après l’accueil catastrophique réservé à son film The Last Face, l’acteur américain revient avec Flag Day, un film dans lequel il donne la réplique à sa fille Dylan, fruit de ses amours passées avec Robin Wright. Télé Loisirs l'a justement questionné sur le fait de travailler ainsi en famille.

Comment s’est déroulée votre collaboration avec votre fille ?

Avant de débuter le tournage, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. J’avais peur de devoir gérer à la fois mes responsabilités de réalisateur et de comédien puis celle d’un père de famille qui s’inquiétait de la performance de son enfant dans un projet. Finalement, dès le premier jour de tournage, ma fille a pu chasser toutes mes inquiétudes.

De quelle manière ?

Dès les premières scènes, j’ai compris que j’avais fait le bon choix. Quand j’ai vu les regards médusés de toute l’équipe du film au moment où elle a commencé à jouer, j’ai pris vite conscience qu’elle allait être très bien dans ce projet. Elle a réussi une magnifique performance tout au long du film. Grâce à elle, je peux vous dire que j’ai même pris encore plus du plaisir au moment du montage.

Est-il vrai que vous souhaitez progressivement vous éloigner d’Hollywood ?

Ma passion pour le cinéma n’a pas changé. Bien au contraire (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

The French Dispatch : le fabuleux destin de Mauricette, cette habitante d'Angoulême de 69 ans, qui a décroché un rôle dans le film de Wes Anderson
Disney+ : Roger Rabbit, Mary Poppins, Stuart Little… Notre Top 10 des films qui mêlent animation et prises de vues réelles (PHOTOS)
En direct du Festival de Cannes : la Croisette attend Wes Anderson, JoeyStarr offre une belle frayeur à la réalisatrice de Suprêmes
Fast & Furious 9 : course de trop ou saga increvable ? Critique sur les chapeaux de roues !
Nos jours heureux (M6) : tous les secrets de tournage de ce feel good movie par les réalisateurs d'Intouchables

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles