Sean Penn et Ben Stiller sont désormais définitivement interdits d’entrer en Russie

This handout picture taken and released by Ukrainian President press-service on June 20, 2022 shows Ukraine's President Volodymyr Zelensky (R) welcoming to US actor and UN Goodwill Envoy Ben Stiller (L) during their meeting in Kyiv. (Photo by Handout / UKRAINIAN PRESIDENTIAL PRESS SERVICE / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT
UKRAINIAN PRESIDENTIAL PRESS SERVICE / AFP This handout picture taken and released by Ukrainian President press-service on June 20, 2022 shows Ukraine's President Volodymyr Zelensky (R) welcoming to US actor and UN Goodwill Envoy Ben Stiller (L) during their meeting in Kyiv. (Photo by Handout / UKRAINIAN PRESIDENTIAL PRESS SERVICE / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / UKRAINE PRESIDENCY " - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

UKRAINIAN PRESIDENTIAL PRESS SERVICE / AFP

Une poignée de main entre l’acteur Ben Stiller et le président ukrainien Volodymyr Zelensky, le 20 juin 2022 à Kiev

GUERRE EN UKRAINE - La Russie a annoncé ce lundi 5 septembre interdire l’entrée sur son territoire à 25 Américains, parmi lesquels des personnalités de la culture comme le réalisateur Sean Penn et l’acteur Ben Stiller, en réponse aux sanctions américaines ayant visé Moscou.

Cette décision a été prise « en réponse aux sanctions de plus en plus larges de l’administration de Joe Biden à l’encontre de citoyens russes », a justifié le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué publié sur son site Internet.

Parmi les personnes interdites d’entrée en Russie, l’acteur et réalisateur Sean Penn, qui s’était notamment rendu à Kiev fin juin manifester son soutien au président ukrainien Volodymyr Zelensky, en pleine offensive russe dans le pays.

Figurent aussi dans la liste l’acteur Ben Stiller, star de Zoolander, qui était également allé dans la capitale ukrainienne en juin, et des personnalités politiques et membres de l’administration du président Joe Biden.

« Les actions hostiles des autorités américaines, qui continuent de prendre une direction russophobe, détruisant ainsi les liens bilatéraux et intensifiant la confrontation entre la Russie et les États-Unis, continueront d’être fermement repoussées », a affirmé la diplomatie russe dans le communiqué.

Fin juin, la Russie avait annoncé interdire de territoire l’épouse et la fille du président américain Joe Biden après que Washington avait sanctionné des membres de la famille de Vladimir Poutine, notamment ses deux filles, et le président russe lui-même. Joe Biden est, lui, banni de Russie.

À voir également sur Le HuffPost : Ben Stiller rencontre Volodymyr Zelensky à Kiev

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi