Sean Penn : « Les antivaccins nous entraînent vers la fin du monde »

·2 min de lecture
L'acteur s'est engagé dans la lutte contre le Covid-19 via sa fondation CORE.

En compétition à Cannes avec son 6e long-métrage, « Flag Day », projeté ce 10 juillet sur la Croisette, l’acteur-réalisateur ne perd rien de son franc-parler.

C'est l'heure du match retour pour Sean Penn. Six ans après la catastrophique destinée, en compétition à Cannes, du mélo The Last Face, son avant-dernier film, l'acteur réalisateur le plus militant de Hollywood revient sur la Croisette avec Flag Day (littéralement : le jour du drapeau). Une aventure à haut risque pour le cinéaste doué de Crossing Guard, The Pledge ou encore Into The Wild, puisque, pour la première fois, il se dirige lui-même, ainsi que Dylan (30 ans) et Hopper (27 ans), ses deux enfants conçus avec son ex-épouse Robin Wright.

Adapté d'une histoire vraie, le récit suit la relation complexe et torturée entre John Vogel (incarné par Sean Penn), faussaire et faux-monnayeur de grand chemin dans l'Amérique des années 1970 et 1980, et sa fille Jennifer (Dylan Penn), journaliste à Minneapolis qui a mené l'enquête sur son père et en tira un livre en 2005. Ouf, on respire pour le clan : ce sixième long-métrage est une bonne surprise. Penn renoue avec la veine mélancolique, kerouacquienne et contestataire de deux de ses meilleures œuvres, The Indian Runner et Into the Wild : la barre est donc nettement redressée depuis The Last Face, qui avait valu à son auteur de généreuses rasades de sifflets - et de cuisantes critiques - à l'issue de sa projection. Une déculottée à vous faire perdre la face...

« Je ne reviens pas dans un esprit de revanche »

Ce samedi soir, au Grand Théâtre Lumière, le générique de fin de Flag Day a suscité de plus chaleureuses réactio [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles