Maux de tête violents, saignements de nez, syndromes méningés... Se retenir d'éternuer peut être (très) dangereux pour la santé

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
(Teeramet Thanomkiat / EyeEm via gety images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Éternuer en public n’est pas toujours bien vu, surtout en période de Covid-19. Mais se retenir peut être dangereux pour votre santé.

C’est un réflexe qu’il est difficile de contenir. Et pourtant, de nombreuses personnes se font violence pour réprimer un éternuement en public. S’il peut susciter les regards réprobateurs, notamment en période d’épidémie de Covid-19, le fait d’éternuer est un mécanisme naturel du corps qui permet d'expulser les particules et les agents irritants. Se pincer le nez et tenter de contenir un "atchoum" peut entraîner des complications.

Maux de tête, infection, rupture de vaisseau sanguin…

Que risque-t-on quand on se retient ? L’infection, principalement. Cela peut aussi avoir "des conséquences sur l’orbite d’un patient et provoquer des œdèmes de l’œil", souligne le Dr Jean-Michel Klein, vice-président du Syndicat national des médecins spécialisés en oto-rhino-laryngologie (Snorl) dans les colonnes de Ouest France. Le médecin ajoute que se retenir peut "provoquer des maux de tête violents, des saignements de nez et même des syndromes méningés".

Les tympans ne sont pas non plus épargnés. Sous l’effet de la pression de l’air, les trompes d’Eustache, qui permettent de maintenir une pression égale de l'air des deux côtés du tympan, peuvent subir de sévères lésions et entraîner des répercussions sur l’audition.

Pire, "retenir un éternuement peut même causer une rupture d’un vaisseau sanguin dans le cerveau en raison de l’élévation momentanée de la pression artérielle, causant la mort", soulignait le Dr Gérald Kierzek, médecin urgentiste et alors animateur de radio à Europe 1.

VIDÉO - Une étude explique pourquoi il ne faut pas se retenir d'éternuer

Éternuer, oui, mais dans le pli du coude

Éternuer est donc bénéfique, mais il est essentiel de bien se couvrir le nez et la bouche. Les gouttelettes expulsées peuvent propager des microbes sur 1 à 6 mètres à la vitesse de 50 kilomètres à l’heure, note le ministère des Solidarités et de la Santé. Ainsi, toute personne se trouvant sur la trajectoire peut être infectée. Pour limiter les risques de contamination, le bon réflexe à adopter est d’éternuer dans le pli de son coude ou de se couvrir la bouche avec un mouchoir ou un tissu (écharpe, manche). Des précautions qui ne doivent pas vous faire oublier de vous laver régulièrement les mains.

VIDÉO - Voici la méthode la plus efficace pour se laver les mains

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles