Se faire vacciner sur son temps de travail: vos droits, vos devoirs

·Journaliste responsable de la rubrique LIFE, Le HuffPost
·1 min de lecture
Avoir des salariés vaccinés limite de fait le nombre d’arrêts maladie liés au Covid ainsi que la transmissibilité du virus au sein de l’entreprise. (Photo: Andriy Onufriyenko via Getty Images)
Avoir des salariés vaccinés limite de fait le nombre d’arrêts maladie liés au Covid ainsi que la transmissibilité du virus au sein de l’entreprise. (Photo: Andriy Onufriyenko via Getty Images)

VACCINATION - Depuis ce lundi 31 mai, la vaccination contre le Covid-19 est accessible à tous les Français. Reste le casse-tête du créneau parfait pour recevoir cette injection. Le week-end? Le soir? Pendant la pause déjeuner? Caser dans nos emplois du temps chargés, une vaccination n’est pas si simple. C’est pourquoi, lorsqu’un créneau est disponible au beau milieu de notre journée de travail, la tentation est grande de l’accepter pour pouvoir enfin mettre cette question derrière nous.

Si vous avez opté pour cette dernière solution, cela n’est pas forcément une mauvaise nouvelle pour votre employeur. Des salariés vaccinés, cela limite de fait le nombre d’arrêts maladie liés au Covid ainsi que la transmissibilité du virus au sein de l’entreprise. Selon une étude de la Dares publiée le 28 mai, 28% des salariés pensent avoir été contaminés sur leur lieu de travail.

Rapprochez-vous de la médecine du travail

Si les bénéfices sont évidents pour la santé publique, cette absence ne peut s’effectuer que si l’employeur donne son accord, sauf si vous souffrez d’une affection de longue durée exonérante (cancer, insuffisance cardiaque grave, polyarthrite, sclérose en plaques, diabète de type 1 et 2 etc.). Dans ce cas, vous bénéficiez d’une “absence de droit pour cette vaccination” selon le site officiel service-public.fr.

L’autre cas où l’employeur n’a pas son mot à dire est celui où le salarié reçoit une injection dans son service de santé au travail. Il est dans ces cas-là autorisé à s’absenter sur ses heures de travail. Une seule obligation, “le salarié...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.