Sculpture de bois, papillons ultraviolets et communication végétale : l’actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 14 janvier 2022 : une sculpture de bois rarissime a été déterrée au Royaume-Uni, des papillons aux ailes ultraviolettes font l'objet d'une étude et une protéine essentielle à la communication entre les cellules des plantes a été identifiée.

L’actualité scientifique du 14 janvier 2022 c’est :

En archéologie : .

  • Cette sculpture daterait du début de la période romaine sur le territoire britannique, aux alentours de 50 après J-C, et représenterait une personne vêtue d’une tunique et d’un chapeau ou de cheveux tressés.

  • Elle est dans un état de conservation exceptionnel qui s’expliquerait par le fait que le fossé dans lequel elle a été retrouvée était très pauvre en oxygène ce qui a permis d'empêcher son pourrissement.

  • Cette découverte s’est faite dans le contexte de fouilles organisées avant les travaux pour mettre en place une ligne de train à grande vitesse.

En évolution : .

  • Deux espèces de papillons américains qui se mélangent depuis près d’un siècle se différencient grâce aux ailes ultraviolettes du mâle d’une des deux espèces.

  • Les chercheurs, en laboratoire, ont déterminé et manipulé le gène à l’origine de cette différence.

  • C’est une opportunité en or pour étudier l’évolution des espèces”, explique l’un des chercheurs en charge de l’étude.

En nature et environnement : .

  • Les plantes se servent de protéines pour transporter de l’ARN au sein de leur organisme pour avoir une bonne croissance.

  • Les chercheurs étudiant cette protéine ont remarqué que sans elle les plantes voient leur croissance perturbée car l’ARN est transporté bien plus lentement.

  • Cette protéine, qui joue le rôle de “postier de l'ARN”, interagit avec les parois cellulaires pour faciliter l'entrée de l’ARN dans les cellules.

En santé : .

  • Le virus Sars-Cov-2, responsable du Covid-19, présente un risque pour les bébés qui ont plus de chances d’être prématurés, d’être mort-nés ou de subir une mort précoce.

  • La prématurité s’explique en partie par le fait que les soignants doivent faire naître le bébé pour soigner sa mère atteinte du Covid-19.

  • La vaccination reste le meilleur moyen pour limiter les risques à la fois pour la mère et l’enfant.

En high-tech: .

  • Le comté de Bernalillo aux Etats-Unis a subi une cyberattaque ayant désorg[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles